Pas vous pas moi : dissociation thérapeutique dans un cas d’hémiplégie hystérique

icon

Hypnose et dissociation psychique – sous la direction de Didier Michaux – Edition IMAGO

Hypnose et dissociation psychique (PDF)

Extrait de l'introduction de Didier Michaux


Le mot dissociation, introduit par Pierre Janet dans le cadre de sa théorie de la désagrégation mentale, joue aujourd'hui un rôle central, tant dans la psychologie que dans la psychiatrie. Il est également souvent employé pour désigner le mécanisme mental qui permet l'entrée en hypnose, et également très souvent mis en avant pour expliquer les réactions des sujets dans différentes situations de stress : états de choc, réactions à la maltraitance, etc. Enfin, il est d'usage courant chez les hypnothérapeutes pour désigner un mode de fonctionnement mental ayant une portée thérapeutique et qui, à ce titre, est délibérément induit pendant l'hypnose afin de permettre la résolution de troubles résultant de l'exposition aux situations traumatiques évoquées ci-dessus.
C'est cette complexité, cette cristallisation autour d'un même mot d'éléments parfois discordants, voire contradictoires, ainsi que l'aspect incontournable de la dissociation dans la pratique de l'hypnose et dans la réflexion sur ses mécanismes thérapeutiques qui nous ont amenés à la réalisation de cet ouvrage, dont nous espérons qu'il pourra aider le lecteur à mieux comprendre ce que cette diversité peut apporter au niveau de la réflexion sur l'hypnose et, plus généralement, sur les diverses modalités du fonctionnement mental sain ou pathologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *