A propos de peinture

Les inachèvements de Reinhardt

Curieux métier. Les gens viennent, s’en vont, reviennent, s’en revont. S’ils viennent, c’est d’abord parce qu’ils souffrent, mais aussi (et c’est l’essentiel), pour tenter de saisir leur vérité, en la traquant sous les symptômes qui les ont amenés à consulter)….

Fontana: le peintre insomniaque

J’ai une sympathie instinctive pour les insomniaques. Peut-être parce que je suis de leur confrérie. Je les devine à vue, comme par une sorte de flair musculaire, je n’y peux rien. Quand certains patients se plaignent du manque de sommeil,…